logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

L'habitat partagé comme solution aux mutations des structures familiales

L'habitat partagé comme solution aux mutations des structures familiales
Article de Sophie Gaitzsch
dans Le Temps
(mardi 1 décembre 2015)

Courrier International - L'Amérique de Trump
Repris en français par Courrier International N° 1317 sous le titre L'habitat du futur sera partagé
(du 28 janvier au 3 février 2016)

Publié ici de manière très partielle
(lundi 22 février 2016)
La grande terrasse commune du huitième étage, équipée de grills, offre une vue imprenable sur les collines qui entourent Zurich. Et si la météo ne se prête pas à un barbecue entre voisins, les habitants peuvent toujours se rabattre sur le sauna ouvert à tous, accessible depuis le même palier.

(...)

Chaque personne dispose de 35 m², alors que la moyenne suisse se situe autour de 50 m², une manière d’atteindre les objectifs écologiques et économiques. Cette réduction des surfaces privées est compensée par la présence de nombreux espaces partagés. La coopérative comprend, par exemple, 10 salles communes dont les habitants peuvent choisir l’affectation. L’une s’est vue transformée en lieu de méditation, une autre en atelier de réparation, une troisième en salle de projection de films.

Mehr als wohnen [une immense coopérative de 380 appartements et 1200 habitants, répartis dans 13 immeubles] propose aussi aux résidents de louer des pièces supplémentaires, une manière d’agrandir son appartement en fonction de ses besoins.

(...)

22 chambres d’amis sont disponibles à la location dans le bâtiment situé à l’entrée du complexe, une structure qui fonctionne aussi comme un hôtel ouvert au public.

(...)

« La plupart des acteurs du marché construisent en pensant au cadre familial traditionnel "deux parents, deux enfants". Ce schéma représente seulement 30% de la demande de logements, constate l’architecte lausannois Yves Dreier, associé du bureau Dreier Frenzel, pilote du projet d’écoquartier de la Jonction. Le défi consiste à tenir compte des besoins des personnes seules, des couples, des colocations, des familles monoparentales ou recomposées dont la taille varie, et du fait que les structures familiales changent environ tous les dix ans. »

(...)

Pour l’heure, ces initiatives se développent quasi exclusivement dans un cadre coopératif. « Miser sur la mutualisation de certains espaces représente un risque pour un investisseur privé. Au contraire, les coopératives ont les moyens de connaître les demandes et les aspirations de leurs membres, en particulier grâce à leur démarche participative », conclut Yves Dreier.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette actualité !

Commenter

Prénom et nom :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire