logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

Les zones rurales françaises sont en promo

Les zones rurales françaises sont en promo
Article de Anthony Peregrine
dans The Daily Telegraph
(mercredi 29 avril 2015)

Courrier International - Ecole : comment ils réforment ailleurs
Repris en français par Courrier International N° 1283 sous le titre Expatriation : Le bonheur dans le pré normand ?
(du 4 au 10 juin 2015)

Publié ici de manière très partielle
(mardi 30 juin 2015)
Vous aimeriez vous installer en France pour un prix défiant toute concurrence ? Champ-du-Boult vous tend les bras : ce village de 388 habitants, en plein bocage normand, est apparemment si peu convoité que le maire invite de jeunes familles britanniques à y commencer une nouvelle vie en investissant 1 euro par mètre carré de terrain. C’est sans aucun doute l’affaire foncière de la décennie. A l’heure actuelle, dans cette région, les terrains à bâtir tournent plutôt autour de 55 euros le mètre carré. Dans le Sud, on est plus près des 350 euros - mais pour cette somme on a le soleil, la Méditerranée et les crimes de la pègre.

Cette liquidation normande équivaut à obtenir pour 6 000 euros un bien évalué un peu moins de 340 000 euros. C’est aussi, de toute évidence, le signe d’un désespoir qui ne s’abat pas exclusivement sur la Normandie. Dans toute la France, les régions les plus reculées sont très touchées par l’exode rural (les Français parlent aussi de désertification). (...)

La France vous attend. La nourriture et la boisson y sont (encore un peu) meilleur marché qu’en Grande-Bretagne. Le paysage est immense et souvent vide. La vie peut encore se concentrer sur l’environnement local, et non sur la dernière appli ou émission de télé. Même les personnes âgées peuvent déambuler dans le centre-ville à minuit sans forcément se faire vomir dessus. Et, malgré ce que vous avez entendu, les Français aiment [les britanniques]. Comme le dit Laurence Boxall, directrice du magazine anglophone "Languedoc and Provence Sun", "les britanniques ajoutent à la joie de vivre". Je n’en ai jamais douté une seconde.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette actualité !

Commenter

Prénom et nom :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire