logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

L'École d'économie de Toulouse dans le top mondial

L'École d'économie de Toulouse dans le top mondial
Article de Christian Schubert
dans Frankfurter Allgemeine Zeitung
(mercredi 17 décembre 2014)

Courrier International - Supplément : Voyage en France
Repris en français par Courrier International N° 1291 sous le titre "Mon prof, ce Nobel"
(du 30 juillet au 19 août 2015)

Publié ici de manière très partielle
(mardi 18 août 2015)
(...) Les vastes salles de l'ancienne manufacture des tabacs de Toulouse voient aujourd'hui enseigner le pape de l'économie industrielle, le fraîchement nobélisé Jean Tirole [en octobre 2014]. C'est ici qu'il a mené l'essentiel de ses recherches, ici qu'il a construit un établissement qui tranche non seulement dans l'Hexagone mais aussi dans toute l'Europe.

L'enseignement et les théories économiques de l'Ecole d'économie de Toulouse sont réputés bien au-delà des frontières françaises. La renommée de ses enseignants et de ses chercheurs est telle que l'établissement rivalise sans peine avec les meilleures universités américaines.

(...)

Même ceux qui ont déjà roulé leur bosse se plaisent à la TSE. "Je travaille une fois par an à Toulouse, pendant un mois. Je ne vois pas de différence de niveau avec Harvard", confesse ainsi le français Emmanuel Farhi, enseignant à Harvard et sacré l'année dernière meilleur jeune économiste de France. L'allemand Christian Hellwig fait quant à lui partie de l'équipe enseignante de la TSE. Économiste formé à l'international, il pourrait travailler partout dans le monde. (...) Un des principaux atouts de Toulouse à ses yeux est une concentration élevée de compétences. Près d'une centaine d'économistes y officient, dont trente ou quarante de très haut niveau, estime Christian Hellwig. C'est une source de motivation permanente : "Où trouver la même chose ailleurs en Europe ?"

(...)

En déménageant, Christian Hellwig a dû renoncer à un salaire américain, entre 200 000 et 250 000 dollars annuels, mais il s'en accommode. Car, tous frais déduits, crèche et logement compris, il n'est pas perdant en ayant choisi Toulouse.

(...)

La présence d'entreprises aérospatiales d'envergure internationale, au premier rang desquelles Airbus, crée un climat cosmopolite, et les enseignants peuvent mettre leurs enfants dans une école correspondant à leur nationalité d'origine.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette actualité !

Commenter

Prénom et nom :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire