logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

                       Newsletter mai 2017 - meilleursreseaux

Bonjour,

De nombreuses personnes rêvent de travailler à domicile. Les avantages sont certes nombreux, mais l’un des risques, c’est d’avoir une faible motivation et une faible concentration. La productivité est alors insatisfaisante, et il est nécessaire de changer les habitudes… Ce ne sont pas les conseils qui manquent, mais la lecture de ces conseils ne se traduisent pas forcément en changements. Ils sont souvent trop généraux, trop laborieux, trop liés à une situation particulière, etc.

J’ai donc été moi-même surpris de changer mes habitudes suite à la lecture de l’article "Les 5 routines matinales productives des personnes très efficaces". Il a été rédigé en anglais, et je l’ai fait traduire pour pouvoir le partager plus facilement.

J’ai principalement changé 2 habitudes :

  • Ma première tâche le matin consiste maintenant à répondre à tous les emails de la veille. Si un email est lié à une action longue, j’informe mon interlocuteur que je m’occuperai de cette action plus tard, et j’ajoute l’action à ma liste de choses à faire. Je note l’heure à laquelle j’ai terminé de répondre à tous les emails de la veille. J’obtiens ainsi des statistiques intéressantes sur le temps que je passe à traiter les affaires courantes les plus élémentaires.
  • À chaque fin de journée, je choisis une action pour chaque projet. Ainsi, le lendemain, une fois que j’ai terminé de répondre aux emails, j’enchaîne simplement sur ces actions. J’évite ainsi le matin de devoir prendre des décisions sur les priorités. Je m’assure également d’avancer progressivement sur chaque projet. Autre avantage, ces choix effectués en fin de journée sont autant d’occasions de parcourir mes listes de choses à faire et éviter qu’elles ne tombent dans l’abandon… Puis comme pour le premier point, je note l’heure à laquelle j’ai terminé ces actions listées.

Ce système ne convient pas forcément pour le métier de mandataire immobilier. Un mandataire reçoit par exemple davantage d’appels téléphoniques et de sms. À la lecture de l’article proposé ce mois-ci, vous aboutirez donc surement à d’autres types de changements. Voici d’ailleurs en préambule une petite synthèse des réponses qui m’ont été faites suite à ma question posée dans la newsletter de mars : comment les mandataires traitent leurs appels entrants, sms et emails ?

André-Gilles Blin travaille au sein du réseau À La Lucarne de l’Immobilier. Il répond à ses emails au plus tard le lendemain. Si l’email est urgent, il n’est pas rare qu’il y réponde instantanément. Il apprécie beaucoup l’usage de l’email :

« La puissance du mail est considérable. Je scanne tous mes documents et j'ai une grande fluidité avec mes clients, mes partenaires ou les notaires par exemple. Comme beaucoup, j'ai recours au service gratuit WETRANSFER pour l'envoi de pièces jointes trop volumineuses. »

Il sépare strictement sa messagerie professionnelle et sa messagerie personnelle, et il utilise aussi une bibliothèque d’emails type qu’il n’a plus qu’à personnaliser. Tout cela lui fait gagner du temps. Le SMS est pour lui l’outil de l’immédiateté. Si nécessaire, lorsqu’il est peu disponible, il envoie une notification automatique : "je suis en RV, je reviens vers vous très vite". Le SMS lui permet aussi de donner au vendeur une synthèse du compte-rendu d’une visite sans aucun délai. Le compte-rendu complet vient plus tard (mais avec un délai de 24 heures maximum).

« Je pense me démarquer en affichant une réactivité importante avec des mails soignés et des SMS où j'évite des smileys et abréviations trop "jeune”. »

Jérôme Havez fait partie du réseau Safti. Pour lui, le premier échange avec le client se fait forcément par téléphone. Il préfère ne pas travailler avec un client qui refuse de lui donner son numéro de téléphone. Il répond lui aussi à ses emails avec un délai maximum de 24 heures, en indiquant toujours la date et l’heure à laquelle il a appelé ou à laquelle il rappellera. Lorsqu’il est en entretien quel qu’il soit, il ne répond ni au téléphone, ni aux sms.

Qu’est-ce que ces façons de travailler vous inspirent ? Est-ce que l’article du mois vous donne envie de changer vos habitudes ? Je serais ravi de continuer à publier vos témoignages...

Voici comme chaque mois le classement mensuelle des meilleures progressions :

10 meilleures progressions (en nombre de mandataires)

Date : début mai 2017 (variation sur un mois)

Nom Nombre de
mandataires
Variation Variation
I@D France 4010 +89 +2.3%
Capi France 1782 +52 +3.0%
SAFTI 1402 +34 +2.5%
Proprietes-privees.com 783 +31 +4.1%
Efficity 498 +18 +3.8%
Prompt Immo 128 +7 +5.8%
LMD Immobilier 93 +6 +6.9%
OptimHome 1254 +6 +0.5%
3%.com 121 +6 +5.2%
Noovimo 56 +5 +9.8%

Fiabilité des données : le nombre de mandataires est pris en compte seulement si le réseau publie sur son site la liste de ses mandataires. Les mandataires qui ne sont associés à aucune annonce et aucun moyen de contact ne sont pas pris en compte. Si un mandataire (même prénom, même nom) est listé plusieurs fois sur le site, il n'est compté qu'une seule fois.

10 meilleures progressions (en nombre d'annonces publiées sur leboncoin)

Date : début mai 2017 (variation sur un mois)

Nom Nombre d'annonces
sur Leboncoin
Variation Variation
Immo-Diffusion 3 404 +525 +18.2%
SAFTI 16 306 +373 +2.3%
Lebondil 699 +296 +73.4%
megAgence 3 805 +280 +7.9%
I@D France 29 190 +267 +0.9%
Maxihome 5 855 +146 +2.6%
Efficity 2 603 +118 +4.7%
FACILIS IMMOBILIER 1 425 +78 +5.8%
IMOCONSEIL France 998 +67 +7.2%
3G Immo-Consultant 7 575 +65 +0.9%

Fiabilité des données : le nombre d'annonces sur leboncoin est collecté directement sur leboncoin, grâce à la recherche par mot clé.

Classement des réseaux dans votre département

Il est directement accessible sur la page Évolutions



Inscription à la newsletter
(un email maximum par mois, aucune autre utilisation ne sera faite de votre email, desinscription par simple clic)

Voir toutes les newsletters

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette newsletter !

Commenter

Prénom et nom (ou pseudo) :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire