logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

Propositions pour que les mandataires augmentent leurs ventes en inter-agences

mardi 8 mars 2016 à 18:25
Par Guilain Omont

Tout le monde s’accorde à dire que la profession aurait intérêt à développer l’inter-agence. De nombreuses initiatives essayent de pousser dans ce sens, mais on peut lire un peu partout que le nombre de ventes en inter-agence en France n’augmente pas sensiblement. Qu’est-ce qui bloque ? Les mandataires sont-ils bien placés pour débloquer la situation ?

Si j’essaie de me mettre à la place d’un agent qui s’occupe d’un acquéreur, et que je sais qu’un bien vendu par un confrère pourrait faire l’affaire, voici 4 raisons qui me poussent à ne pas proposer ce bien à l’acquéreur :

  • La commission sera moitié moins importante (c’est la raison la plus évidente),
  • L’autre agent pourrait refuser l’inter-agence sur ce bien là (car par exemple, il est convaincu qu’il vendra de toute façon, même seul)
  • Le bien pourrait être surévalué, avec un vendeur pas pressé de vendre (donc une visite serait une perte de temps)
  • Le confrère pourrait essayer de me court-circuiter pour toucher la totalité de la commission (cette peur est réciproque)

Les 3 derniers blocages sont résolus si je connais personnellement l’autre agent, si j’ai l’occasion de discuter régulièrement avec lui, et si l’on s’apprécie. Je saurais quel bien est vraiment ouvert à l’inter-agence, quel bien est surévalué et j’aurais confiance dans le fait qu’il n’y aura pas de coups tordus. On peut penser que jusqu’ici, les initiatives d’inter-agences étaient trop impersonnelles pour faire sauter ces 3 derniers blocages...

Or, il est sûrement plus facile pour les mandataires de rencontrer régulièrement d’autres agents ! Pourquoi ? D’une part parce qu’ils sont souvent isolés (ils travaillent de chez eux, et sont souvent en demande d’interactions sociales) et d’autre part parce qu’ils sont particulièrement indépendants de leurs réseaux (ils ne côtoient même pas forcément des gens du réseau de façon régulière, l’esprit de clan est donc en théorie moins fort que dans les agences traditionnelles). Ainsi, il suffirait peut-être d’inciter les mandataires de tous les réseaux à se rencontrer de façon informelle pour faire d’une pierre deux coups : réduire l’isolement et booster l’inter-agences (en plus, cela permettrait aussi aux gens qui veulent devenir mandataires de venir discuter du métier avec plusieurs mandataires - ce qui intéresse directement meilleursreseaux -, et éventuellement, aux propriétaires qui cherchent à vendre via un mandataire d’en rencontrer…).

Terrasse café...

Concrètement, chaque mandataire pourrait créer un “cercle convivial” : définir un endroit où se rencontrer régulièrement, et animer ce cercle comme il l’entend (ou le laisser purement informel). Il faut sûrement réfléchir pour rendre la gestion de ces cercles aussi transparente que possible, et éviter que le créateur ne détourne le cercle à son profit personnel, sans quoi il serait difficile d’arriver à des cercles assez grands et réellement inter-réseaux (quelques idées en vrac : une mailing liste avec historique public des actions de modérations ainsi que de leurs justifications, un système pour que le créateur ne puisse pas interagir avant les autres membres avec les personnes qui contactent le cercle, etc.).

Qui est intéressé ?

Commentaires

Guilain Omont - mercredi 9 mars 2016 à 16:37 :
À propos de "l’esprit de clan [qui] est en théorie moins fort [pour les mandataires] que dans les agences traditionnelles", aproposdimmo a publié un article intéressant : il s'étonne de la force avec laquelle les mandataires s'identifient à leur réseau, alors qu'ils sont avant tout des indépendants, et il invite à un rapprochement inter-réseaux...
Clara Martinez - mercredi 9 mars 2016 à 22:17 :
Merci pour cet article très intéressant et partagé sur Facebook. Hélas c'est une vision encore trop peu répandue du métier. Pourtant c'est le métier qui gagne à se renforcer de la sorte en tissant un lien convivial et professionnel entre les hommes et les femmes qui l'exercent...
Christian Perron - jeudi 10 mars 2016 à 12:53 :
Très bonne proposition que de se rencontrer, de se connaitre, de se parler et d'échanger. Nous sommes ouverts depuis toujours à l'inter-agence. Notre objectif commun (et notre difficulté) est de vendre. Donc depuis toujours nous partageons nos honoraires si un confrère nous contacte avec un acquéreur. Nous avons même une page dédiée à cette pratique sur notre site. Appelez-nous !
Dominique Piredda - vendredi 11 mars 2016 à 12:36 :
Bonjour Guilain, merci pour ce Post plus que d'être « Tout un programme » c'est toute une « Philosophie » celle que je prône sur le Blog mandataire-immo : Réussir grâce au partage d'outils, d'expériences et la collaboration... Ne manque plus qu'en effet le partage d'honoraires... Je vous rejoins également sur la forte identification par rapport à leur réseau.. Les mandataires sont nombreux à s'inscrire sur le Blog mais souvent avec leur adresse personnelle et non celle de leur réseau alors qu'il s'agit d'une démarche professionnelle. J'ai cherché à analyser ce comportement, à ce jour je n'y vois que la crainte et la discrétion eut égard à ce qu'ils semblent considérer comme leur hiérarchie. La notion d'indépendance ne semble pas être acquise pour tous... Il reste donc encore du chemin à parcourir sur cet intéressant et non moins incontournable sujet.
Philippe Marcet - vendredi 11 mars 2016 à 17:53 :
Idée très intéressante toutefois difficile à mettre en place y a t’il des retours d'expériences sur des réseaux intermandataires qui se sont développées dans des départements?
Julien STIL - vendredi 11 mars 2016 à 18:11 :
Bonjour, je travaillais auparavant pour une enseigne nationale qui faisait partie d'une amepi, les résultats etant bon et interressant dans ses échanges, j'ai décidé de faire une réunion mensuelle entre 4 agents mandataires du secteur de Pontivy 56300 afin d'avoir un relationnel professionnel avec des collaborateurs et aussi réaliser des ventes (la base du métier). Depuis septembre, 4 réseaux agentmandataire.fr, capi France, safti et maxi home se partagent les infos autour d'un café dans un bar pour passer un bon moment de partages qui je l'espère permettra à tout le monde d'augmenter son C.A.
Nicolas BARDET - mardi 15 mars 2016 à 10:55 :
C'est une solution idéale mais utopique puisque une grande majorité de tradi notamment au sein de l'amepi ont pour ordre de ne jamais travailler avec les mandataires et les indépendants.
Ils n'ont pas compris qu'il était plus important de gagner 50% de quelque chose plutôt que 100% de rien du tout.
N'oublions pas qu'un acquéreur n'appartient à personne, et il n'est surtout pas fidèle à une agence ou à une personne dans ces recherches.
Je crains qu'il soit compliqué de réformer la profession et de se remettre en question pour les agence tradi, trop rare à partager, mais on pourrait en parler longtemps.
Bonnes ventes à tous
Jean-Marie BECHU - vendredi 1 avril 2016 à 21:10 :
Mis en pratique sur Lorient depuis plusieurs mois, une réunion hebdomadaire est mise en place, et les premières affaires se concrétises.

Commenter

Prénom et nom :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire