logo meilleursreseaux.com
Recevez la liste des réseaux qui progressent le plus (1 email/mois) :   Inscription newsletter

L'omniprésence du smartphone menace nos compétences professionnelles

jeudi 19 avril 2018 à 18:30
Par Guilain Omont
Le smartphone a changé nos modes de vie en un temps record. Il a apporté des progrès particulièrement intéressants. Mais il réduit drastiquement la quantité de temps que nous passons à "errer mentalement". Or l'errance mentale est indispensable pour bien exercer des métiers qui demandent de la créativité et de la prise de recul. Les conseillers immobilier doivent donc inventer des façons de préserver ces moments d'errance.

Je n’ai jamais exercé le métier de conseiller immobilier, mais j’imagine que la créativité et la prise de recul y sont particulièrement essentielles. Il y a beaucoup de décisions à prendre, beaucoup de stratégies à ré-inventer en permanence, pour nouer des liens avec de bons vendeurs, travailler sa base acheteurs, coopérer avec les autres professionnels de l’immobilier, etc.

Ces compétences sont menacées par notre smartphone, parce qu’il nous enlève nos moments “d’errance mentale”. En effet, en l’espace de 10 ans seulement, le temps que nous passons à “errer mentalement” a considérablement chuté.

Nous “errons mentalement” lorsque nous laissons notre esprit vagabonder indépendamment de ce qui se passe autour de nous, sans forcer notre attention à se focaliser sur un sujet particulier. Un smartphone nous divertit ou nous pousse à nous concentrer sur des tâches : tout l’inverse de l’errance mentale…

Je n’ai pas trouvé d’étude scientifique qui mesure cette chute brutale. J’imagine qu’à l’époque, l’invention de l’imprimerie, de la télé puis des ordinateurs ont fait chuter le temps passer à “errer mentalement”. Mais la chute liée à l’utilisation des smartphones me semble être beaucoup beaucoup plus massive :

  • le smartphone touche tous les moments de la vie, contrairement à la télé et à l'ordinateur
  • le smartphone est facile d'accès, contrairement au livre (lire demande un certain effort et une certaine énergie)

Je n’ai pas trouvé d’étude, mais de toute façon, il n’y a qu’à se promener n’importe où pour constater que la plupart des gens sont occupés à interagir avec leurs smartphones, alors qu’il y a 10 ans seulement, beaucoup d’entre eux étaient en train “d’errer mentalement”.

En quoi ce changement brutal menace les compétences telles que la créativité et la prise de recul ?

“Errer mentalement” n’est pas quelque chose de positif en soi. Il existe une corrélation entre l’errance mentale à haute dose et la dépression, surtout lorsque cette errance n’est pas voulue. En errant mentalement, nous surfons en permanence avec l’ennui, l’inconfort et la frustration…

L'errance mentale favorise la prise de recul

Mais si elle est bien acceptée (soit à faible dose, soit à haute dose mais voulue), l’errance mentale semble avoir des bénéfices majeurs, dont il serait dommage de se priver :

  • la créativité, la capacité à relier des choses entre elles
  • la prise de recul, l’élaboration d’une vision générale sur un sujet
  • l’introspection, la prise en compte du sens moral et des émotions, l’évaluation des priorités, le recentrage sur ce qui fait du sens
  • tout cela en restant en lien avec le monde extérieur (lorsque survient un événement inattendu, un esprit errant reprend facilement conscience de son environnement)

La littérature scientifique (en anglais) abonde d’articles sur le sujet (pour faire un tour plus complet, vous pouvez changer “mind wandering” en “daydreaming” et/ou “creativity” en “insight”, ou “empathy”, etc.)

Reste à trouver des moyens de préserver suffisamment d’espace pour l’errance mentale. Voici les 3 méthodes qui fonctionnent assez bien pour moi :

  • mon mobile n’a Internet que via le WiFi (Samsung vient d’ailleurs d’annoncer la sortie d’un smartphone sans Internet !)
  • j'utilise le logiciel Workrave, qui bloque mon ordinateur pendant 2 minutes toutes les 20 minutes (ce qui me permet, en plus d'errer mentalement, de ne pas rester assis sans interruption)
  • je m’octroie volontairement des moments d’errance mentale, et la lecture du livre “Méditer jour après jour” de Christophe André m’a bien aidé pour cela (il nous invite notamment à redonner un peu de place au présent puisqu’il a tendance à être délaissé dans nos vies occidentales)

Et vous ? Est-ce qu’il vous semble important dans votre métier (et dans votre vie en général) d’errer mentalement ? Comment faites-vous pour que votre smartphone ne soit pas un obstacle à cela ?

Commentaires

Mathieu Blondel - jeudi 19 avril 2018 à 23:01 :
Il est effectivement essentiel dans notre métier de "prendre du recul". Notre empathie et notre bonne humeur sont des ingrédients essentiels pour réussir. Et pour être attentif et disponible, il faut "débrancher" régulièrement. Pour ma part, j'alterne entre le sport, la méditation, les sorties amicales et les pauses en journée, très régulières pour effectuer les tâches quotidiennes de la maison. Nous avons un avantage formidable à ce niveau de travailler de chez nous et d'avoir de compte à rendre à personne !
chantal Béligat - vendredi 20 avril 2018 à 10:19 :
mon I phone est un élément essentiel à ma vie, il me permet via facebook de suivre les discussions entre collègues, de faire mes courses, de mettre à jour mes agendas tout cela en un clic et depuis mon vélo, ou en baladant le chien entre deux Rv, je le vois plus comme un élément de liberté que d'aliénation....sans oublier les photos !!
Helene Jacob - lundi 23 avril 2018 à 09:43 :
Cet outil a révolutionné nos vies pro mais pour autant je ne m'autorise pas à l'utiliser n'importe comment. Quand je vois nos ados...! Bref, heureusement que dans notre activité nous sommes indépendants et en ce qui me concerne, des temps de pauses sont nécessaires en semaine et we. S'adonner à une activité physique ou culturelle, avoir un loisir, fait aussi partie de mes plages de travail car j'aime avoir un œil et une oreille sur mes affaires...! dans ce cas précis, j'ai quand même pris l'habitude de mettre mon smartphone en "veille" et même le week end!...

Commenter

Prénom et nom :
Présentation brève : qui êtes-vous ?
Adresse email* :   (ne sera pas publiée - utile pour la newsletter et le suivi des commentaires)
Département de résidence :
Vous faites partie d'un réseau ?
Vous cherchez à faire partie d'un réseau ?  
Commentaire* :
Recevoir notre newsletter :
  (1 email par mois maximum, désinscription par simple clic)
Recevoir un email lorsque quelqu'un commente cette page :  
* indique un champ obligatoire